Les activités 2019 de l’AFDET 37

– 30 janvier 2019 : réunion du bureau au lycée Bayet

– 26 février 2019 : réunion du bureau au Campus des métiers et de l’artisanat à Joué-lès-Tours 

-1er mars : Bernard Chauvois a représenté la section à la rencontre du lycée d’Arsonval avec ses partenaires et à la visite des lieux de formation.

– 12 mars 2019 : Accueil d’une mission de sept personnalités ivoirienne dans deux lycées des métiers d’Indre-et-Loire.Jackie Fourniol a organisé la visite du lycée Bayet à Tours et du lycée Martin Nadaud à Saint-Pierre-des-Corps par une délégation ivoirienne invitée en France par Expertise France, agence publique relative à la politique de développement et de solidarité internationale placée sous la double tutelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et des ministères économiques et financiers.
Les deux proviseurs, Madame Anne Farge et Monsieur Michel Soulas ont exposé aux visiteurs ce qu’est un lycée de métiers et quelle est la nature des financements, notamment extérieurs qui facilitent les formations professionnelles et technologiques, scolaires, en apprentissage ou en formation continue qui y sont organisées.
Ces entretiens ont été suivis de la visite des classes et ateliers où sont dispensées ces formations.

 

 

 

 

 

 

– 26 mars 2019 : réunion du bureau au lycée Martin Nadaud à Saint-Pierre-des- Corps.

– 27 mars : assemblée générale de la section départementale de l’Association des membres de l’Ordre des Palmes académiques au CFA des Compagnons du devoir et du Tour de France. Bernard Chauvois y a représenté la section de l’Afdet 37 et a participé à la visite des ateliers du CFA.

2 avril 2019 : assemblée générale de la section au lycée Martin Nadaud à Saint-Pierre-des-Corps.


Madame, monsieur,

Nous avons le plaisir de vous convier à l’assemblée générale 2019 de la section Afdet d’Indre-et-Loire.
Le mardi 2 avril, de 17 h 30 à 19 heures

Lycée Martin Nadaud, 67 Rue Jeanne Labourbe, 37700 Saint-Pierre-des-Corps

Ordre du jour

17 h 30 : assemblée générale.

Compte rendu de l’activité départementale, depuis la précédente assemblée du 24 mai 2018, par Jackie Fourniol, président. Compte rendu financier de l’exercice 2018, par Bernard Chauvois.  Afdet Centre-Val de Loire, présentation par Jackie Fourniol, délégué régional Afdet. Réflexions sur les projets et actions à mener, au niveau départemental et régional, en 2019/2020. Renouvellement du bureau départemental de l’Afdet. Trente-trois personnes ont participé à cette assemblée et ont suivi la conférence.

18 h 00 : Table ronde sur le thème : « L’intelligence artificielle ».

Présenté par le docteur Jean-Jacques FOUREST.

La présentation sera suivie d’un échange sur le thème.

Un rafraîchissement sera servi sur place à l’issue de la table ronde (18 h 50).

Dans l’attente du plaisir de vous rencontrer, recevez, madame, monsieur, nos cordiales salutations.

Le Président de l’Afdet 37

Jackie Fourniol

Afdet 37 : fournioljackie@wanadoo.fr Tél : 06 09 10 63 72

Afdet.org/37

« L’intelligence artificielle ».

Présenté par le docteur Jean-Jacques FOUREST.

Médecin en retraite riche d’une belle expérience avec sa présence à la consultation du professeur Cabrol lors de sa première greffe du cœur en 1968, Jean-Jacques Fourest est auteur d’ « Alexandre le proviseur », Editions Persée août 2018.

Un monde futur déjà si proche

Véritable tsunami, l’intelligence artificielle investit à ce jour tous les champs de la planète. Rien ni personne ne peut s’y soustraire, aucun domaine n’en est désormais absent. Via l’informatique, les algorithmes, via les objets connectés, les robots, via les humanoïdes, s’appuyant sur les géants du web, le big data, exploitant les nouvelles avancées en neurosciences, l’IA ambitionne aujourd’hui de modifier profondément l’ensemble des rouages de la société dans le sens d’un progrès phénoménal. Ce bouleversement peut s’apparenter à une authentique révolution. Nouvelle utopie de l’humanité, ladite IA, au potentiel vertigineux flirtant avec la science-fiction, est à l’origine d’un essor fantastique dans de multiples secteurs, au bénéfice de tout un chacun. Se révèle-t-elle pour autant intelligente, au vrai sens du terme ? On peut là-dessus émettre quelques doutes ; en maintes occasions, les algorithmes ont dévoilé leurs limites, leurs faiblesses, sinon leur incompétence, ou se sont montrés opaques, voire même pervers. Serons-nous un jour esclaves de cette magicienne toute puissante appelée curieusement IA, qui prétend régenter notre vie par la mise en données du monde ? Que penser de cet espace hyper-connecté, lequel nous enchaîne pour le meilleur et le pire ? Sommes-nous prêts à confier demain notre destin à des logiciels, des robots, ou des humanoïdes parfois encodés contre notre gré ? Autant de questions soulevées, autant de réponses nécessaires. Premièrement, l’IA devra rester sous notre contrôle, et s’en tenir à un rôle d’outil, certes très pratique, mais cantonné dès le départ à une mission bien déterminée. D’autre part, si nous voulons garder pleinement confiance en nos chers automates, il faudra les doter d’une éthique, fixer les barrières à ne pas franchir, et veiller à ce que jamais ces êtres déroutants ne tombent entre des mains malfaisantes, sous peine de nous laisser abuser, et au risque de menacer notre démocratie. À ces conditions seulement, l’IA conduira l’humanité vers un monde meilleur, et non vers le meilleur des mondes.

Dr J.J FOUREST

– 4 avril 2019 : Jackie Fourniol et Bernard Chauvois ont participé à un déjeuner de travail avec Frédéric Pasco, proviseur du lycée Chaptal, son adjoint et la directrice déléguée aux formations professionnelles et technologiques du lycée à propos du comité de liaison école-entreprise d’Amboise, du bassin de proximité d’Amboise et du territoire de l’industrie de l’Est de la Touraine qui peine à trouver les personnes qualifiées dont il a besoin.

– jeudi 2 mai 2019 à 17 h 30 : réunion du bureau au lycée Gustave Eiffel à Tours.

– lundi 3 juin 2019 à 17 h 30 : réunion du bureau à la DSDEN d’Indre-et-Loire.

– jeudi 6 juin 2019 : de 17 h 30 à 19 h dans les locaux de la Fédération française du bâtiment d’Indre et Loire.

30 rue François Hardouin, 37100 Tours.

Rencontre entre des collèges et les CEÉ1 du secteur du bâtiment. En raison de l’indisponibilité de plusieurs invités, cette rencontre a dû être différée.

(1) Le Conseiller Entreprises pour l’École

Il assure une mission de coopération entre son organisme professionnel ou interprofessionnel, les services académiques et les établissements d’enseignement.
Il vise à rapprocher le système éducatif et son environnement économique en vue d’aider et d’accompagner les jeunes dans leur projet d’orientation et ainsi favoriser leur insertion sociale et professionnelle.

Représentant des professions, employeurs, salariés ou artisans exerçant une activité professionnelle, il est reconnu pour son expertise dans son secteur d’activité. Il est désigné par son organisation professionnelle et nommé par le Recteur d’académie.

Il intervient de la 6ème à la terminale de toutes les voies de formation dans le cadre de la mise en œuvre du parcours individuel d’information, d’orientation et découverte du monde économique et professionnel.

 

 

Programme prévisionnel de la rencontre

17 h 30 :

  • Accueil par Stéphane Pouëssel, Président de la FFB 37 : « Le secteur du bâtiment aujourd’hui».
  • Jackie Fourniol, président de l’Afdet 37 : « Les Ceés : rôles et missions et interventions possibles auprès  des collèges ».
  • Échanges entre les Ceés et les Principaux.
  • Poursuite des échanges autour d’un rafraîchissement.

 

Objectifs de la rencontre entre des principaux de collèges d’Indre-et-Loire et des Conseillers entreprises pour l’école (CEÉ) du secteur du bâtiment.

 

Les CEÉ ont été institués par un décret du 10 mai 2017. Ils ont remplacé les Conseillers de l’enseignement technologique (CET) et sont chargés d’une mission de collaboration entre leurs organisations professionnelles ou interprofessionnelles et les services académiques et les établissements d’enseignement. Ils contribuent aux actions qui ont pour objet de rapprocher le système éducatif de son environnement économique en vue de favoriser la future insertion sociale et professionnelle des élèves.

Ainsi ils sont en mesure de contribuer à la mise en œuvre du parcours individuel d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel (Parcours Avenir). Ils ont donc vocation à rencontrer les professeurs et les élèves, notamment des collèges.

Employeurs, salariés, artisans, exerçant ou ayant exercé une activité professionnelle, proposés par une organisation de leur secteur professionnel et nommés par le recteur pour une durée de trois ans, ils exercent leur mission d’expertise dans un périmètre géographique donné, en général un ou deux départements. Chacun d’eux a compétence pour une ou plusieurs missions. Parmi les missions possibles il en est une essentielle : informer sur les métiers et le monde économique.

L’Afdet qui a longtemps veillé à faciliter l’action des CET en les informant sur leurs différentes attributions et souhaite désormais le faire pour les CEÉ. L’expérience acquise a permis de constater que les professionnels ont toujours eu des difficultés à se rapprocher des collèges et que les collèges ont aussi des difficultés à entrer en contact avec des professionnels en dehors de leur environnement proche. D’où l’idée de provoquer cette première rencontre pour faciliter leur rapprochement, en accord avec le Directeur académique.

Elle devait concerner seulement les CEÉ du secteur du bâtiment alors qu’il en a été nommé le 8 octobre 2018 dans la quasi-totalité des autres secteurs d’activité (une vingtaine). Voir le tableau complet sur le site académique sous l’onglet Formation professionnelle, rubrique École entreprise, paragraphe Conseillers entreprises pour l’école, les CEÉ nommés (noms, coordonnées, secteur, missions, périmètre d’intervention).

Pour en savoir plus, consulter l’article paru dans la revue nationale de l’Afdet, numéro 260, page 14.

– mercredi 12 juin 2019 à 11 heures : Réunion du conseil régional de l’Afdet Centre-Val de loire chez Normacadre

5 rue de la Chaubardière 45170 NEUVILLE-AUX-BOIS.

Cette réunion a été annulée. Elle a été reportée au mercredi  13 novembre 2019 à 11 heures au lycée hôtelier de Blois.

Jackie Fourniol et Bernard Chauvois y représenteront la section 37.

– lundi 3 octobre 2019 à 17 h 30 au lycée Albert Bayet : Remise par Jean-Claude Ribière, président de l’Amopa 37, en présence de Jackie Fourniol, à Jules Grignon du prix 2018-2019 qu’il a obtenu au concours Gaston Vignot. Ce prix est attribué chaque année à la suite d’un legs de ce maître imprimeur, membre de l’Amopa, legs destiné à récompenser des élèves des sections d’arts graphiques des lycées d’enseignement technique et professionnel.

 

 

– lundi 30 septembre 2019 à 17 h 30 : réunion du bureau  au lycée Albert Bayet à Tours

 – mercredi 9 octobre 2019 à 10 heures : À l’invitation de la maire de la maire de Saint-Pierre-des Corps Jackie Fourniol, président de l’Afdet 37, représenté par Bernard Chauvois et Jean-Claude Ribière, président de l’Amopa 37 ont participé à un moment d’échange autour des supports métalliques réalisés par les élèves du CAP Serrurerie-Métallerie destinés à la présentation du chantier de rénovation de la locomotive Pacific 231 E 41.

Lors de cette rencontre l’Amopa et l’Afdet ont eu le plaisir d’annoncer aux 13 élèves concernés que ce projet de conception et de réalisation de la série de 12 supports de panneaux pédagogiques relatifs à l’histoire du train, des machines à vapeur et de la mise en valeur du travail de l’association des amis et des anciens de la traction vapeur, illustrées par le graphiste Didier Georget, réalisateur d’un livre sur l’histoire de l’Hermione, a été primé par le jury national du concours Imagin’action 2019 organisé conjointement par l’Amopa et l’Afdet depuis 2012, et qu’un chèque de 400 € leur sera remis prochainement. Pour sa part la section départementale de l’Afdet, qui a a jugé que le dossier produit en juin 2019 relatant ce projet pédagogique, conduit en relation avec leur professeur Éric Matrone et le directeur délégué aux formations Luc Marteau, méritait non seulement d’être transmis au jury national mais également d’être récompensé au niveau départemental par un chèque de 200 €. Ce chèque a été remis par Bernard Chauvois à Madame la proviseure Angelina Vincendeau qui en assurera la répartition entre les èlèves.  L’Afdet 37 attache une grande importance à la pédagogie de projet, le concours Imagin’action est un moyen de la promouvoir. Le concours est reconduit pour 2020 et on espère que d’autres établissements prendront l’initiative de suggérer à leurs élèves, étudiants ou apprentis de déposer un dossier de candidature.

 

 

 

 

– mercredi 13 novembre 2019: Jackie Fourniol et Bernard Chauvois ont participé au Comité régional Centre-Val de Loire de l’Afdet qui s’est réuni au lycée d’hôtellerie et de tourisme du Val de Loire à Blois.

– jeudi 14 novembre 2019 à 17 h 30 : réunion de bureau à la direction départementale des services de l’éducation de l’éducation nationale, 267 rue Giraudeau à Tours

– vendredi 22 novembre 2019 : Réunion du Clée d’Amboise au Lycée Chaptal auquel Frédéric Panetier a participé.

– samedi 23 novembre 2019: Dans le cadre des 15me Rencontres François Rabelais organisées par l’Institut européen d’histoire et des cultures de l’alimentation (IehCA) une table ronde a été consacrée aux actualités de l’éducation nationale autour de la formation hôtelière-restauration. Animée par Alain Henriet et Michel Lugnier, Inspecteur généraux de l’éducation nationale a permis de montrer comment les formations réagissent à la pression du changement, à la place croissante de l’usager, à l’impact de la transition numérique. La notion de parcours est devenue l’élément structurant des réformes. La transformation de la voie professionnelle vise à aller vers des parcours d’excellence et de réussite, dans l’esprit de la loi d’août 2018 sur la liberté de choisir son avenir professionnel, ceci dans un contexte ou de nouvelles missions ont été dévolues aux régions (apprentissage, compétences partagées pour l’orientation).

Quelques constats ont été mis en évidence : L’attractivité des emplois dans les secteurs professionnels n’est pas satisfaisante ; la fidélisation des salariés dans l’entreprise et le métier pose des problèmes ; les compétences prévues dans les référentiels ne sont pas bien retrouvées par les employeurs chez les jeunes qui ont été formés ; l’éducation nationale n’a plus le monopole de la formation ; il n’est pas certains qu’elle conserve toujours celui de la certification.

Michel Lugnier a terminé son exposé  en énumérant les changements intervenus au niveau du baccalauréat professionnel, le peu de changements apportés au baccalauréat technologique, l’orientation plus nette du BTS vers la facilitation de l’entreprenariat.

Alain Henriet  a évoqué l’évolution intervenue à propos des campus des métiers et des qualifications qui implique une approche réseau plus nette (dite réticulaire), la création d’un label d’excellence pour certains CMQ ayant mis l’accent sur l’international et la recherche.

Charlotte Fuchs, directrice opérationnelle du CMQ « Tourisme et Arts de vivre ensemble » a ensuite décrit la façon dont ce CMQ fédère au niveau régional tous les établissements et structures assurant des formations hôtelières.

Jean-Luc Lapeyre, inspecteur de l’éducation nationale en charge de la filière hôtellerie-restauration dans l’académie d’Orléans-Tours est finalement intervenu pour encourager ce fonctionnement des établissements en réseau

– Jeudi 28 novembre 2019: Le bureau départemental de l’Afdet d’Indre-et-Loire a organisé, en ce début d’année scolaire, une réunion d’accueil le jeudi 28 novembre, à 17 h 30 à La Ville-aux-Dames dans une salle prêtée par la municipalité, représentée par Michel Padonou, Maire adjoint. Celle-ci a pris la forme d’une conférence sur le thème :

Quels métiers envisager pour demain face à l’extinction de la biodiversité

Ce thème a été présenté par Dominique Iglésias, directeur de la société THEMA Environnement, à Chambray-lès-Tours

Devant l’annonce faite d’une potentielle sixième extinction de la biodiversité lié à l’anthropocène, les métiers liés à l’environnement peuvent apporter une réponse quant à la prise en compte des mosaïques d’habitats naturels à l’échelle des territoire, à la gestion des milieux et habitats naturels et enfin, concernant le maintien des espèces, voire l’essor de leurs populations.

Le conférencier a abordé ces différents points en s’appuyant sur des exemples principalement mis en œuvre sur le département d’Indre-et-Loire, le littoral Charentais, la baie du Mont-Saint-Michel.

L’entreprise dirigée par Dominique Iglésias emploie une trentaine d’ingénieurs scientifiques de haut niveau et de spécialités multiples qui effectuent de nombreuses prospections de terrain tant à propos de le flore que de la faune (insectes, mammifères, amphibiens, serpents). Les métiers sont décrits dans les 51 fiches consultables sur le site de l’Agence française de la biodiversité. L’utilisation de drones permet de faire des comparaisons dans le temps.

L’entreprise procède à des travaux de génie écologique  et procède à des vérifications avant la concrétisation de projets par des aménageurs (routes, pont, lotissements) et après réalisation. Elle veille particulièrement sur le maintien des zones humides et peut préconiser des mesures compensatoires lorsqu’il leur est porté atteinte. Les collectivités territoriales peuvent faire appel à elle.

 

L’exposé a été précédé par une intervention de Jean-Louis Gouzien* et a été suivi d’un échange avec les participants, au nombre de 26.

* Le texte de cette intervention peut être communiqué par le secrétariat de la section si la demande lui en est faite.

Cette rencontre a fourni l’occasion de vous remercier les nouveaux adhérents ou ceux qui ont  renouvelé leur adhésion en 2019, individuels, établissements ou organismes . Ce fut aussi l’occasion de rendre visibles les activités de l’Afdet 37 et de rencontrer d’éventuels nouveaux adhérents. Un verre de l’amitié a été partagé à la fin de la réunion.

– jeudi 5 décembre 2019 à 17 heures : Vernissage de l’exposition du concours photographique régional consacré aux métiers de la salle.

Ce concours de photos réalisées par des lycéens, étudiants, apprentis, stagiaires de la formation continue, avait été annoncé par Charlotte Fuchs, directrice opérationnelle du Campus des métiers « Tourisme et Arts de vivre ensemble lors de l’assemblée générale 2018 de l’Afdet 37. Les plus beaux clichés ont été accrochés aux murs de la Villa Rabelais et ont été présentés en présence des participants au concours, tous originaires des établissements et centres de formations de la Région. Partie prenante à ce Campus, l’Afdet avait été invitée. Bernard Chauvois a représenté l’Afdet. Les participants ont été accueillis par Gilien Stengel, chargé de mission à l’Institut européen d’histoire et des cultures de l’alimentation (IehCA).

La rencontre a débuté par une table ronde animée par Charlotte Fuchs à laquelle ont participé Monsieur Olivereau, directeur de l’hôtel restaurant La Tortinière à Montbazon, Madame Ferrand, présidente de l’Umih Centre, Jean-Luc Lapeyre, inspecteur de l’éducation nationale en charge de la filière hôtellerie-restauration dans l’académie d’Orléans-Tours et Mme Bazille, CFC académique pour la filière HRA.

 

Les points de vue exprimés lors de la table ronde ont mis en évidence le déficit important de professionnels des métiers de la salle dans la région Centre-Val de Loire, alors que le secteur de l’hôtellerie restauration est crucial pour son activité économique.  L’attractivité de ces métiers n’est pas excellente chez les jeunes et chez les adultes en recherche de reconversion. Les horaires de travail et les jours de la semaine travaillés sont perçus comme gênants pour la vie familiale et sociale et induisent même une certaine tendance à changer de métier qui aggrave le déficit de personnel. La perception un peu négative que le métier est celui de « porteur d’assiettes » joue également en défaveur de ce choix professionnel. Cette perception doit être combattue. Lors de sa formation au lycée, au CFA et en entreprise le jeune ou l’adulte en conversation va se persuader qu’en fait il a une rôle d’ambassadeur de sa région, de son terroir, de ses produits de ses ressources touristiques auprès d’une clientèle qui ne demande qu’à être conseillée durant son séjour ainsi qu’un rôle d’intermédiaire entre ses collègues de la cuisine et les clients.

Les nombreux jeunes serveurs de l’assistance ont semblé apprécier ce genre de discours valorisant pour eux.

Charlotte Fuchs a procédé ensuite à la lecture du palmarès du concours de photos. Les lauréats, issus de tous les départements de la région ont été longuement applaudis puis se sont vu distribuer leurs prix en matériels professionnels et en ouvrages offerts par les partenaires du campus et l’IehCA.

Un savoureux cocktail préparé par les élèves du lycée Bayet à clôturé la rencontre.

Les actualités


Tous les articles

L'AFDET publie


L'Afdet en région


carte de france

Restez informé


    1 Complétez le champ suivant
    Captcha 82 + = 85
    2 Complétez votre e-mail

    Laissez nous votre adresse mail pour vous tenir informé de nos actualités