Historique de la section bi-départementale 37 + 41

L’Afdet est une association nationale créée en 1902 donc l’une des premières associations Loi 1901.

Elle est composée de comités régionaux et des sections départementales. Selon Jackie Fourniol, une  section de l’Indre et Loire a existé vers 1970, présidée par un ingénieur de la SKF La section été recréée à la fin des années 1990, à l’initiative de l’Inspectrice d’académie Madame Principaud. Son siège a été installé au lycée Jacques de Vaucanson à Tours. Son président a été Jean-Pierre Alphandari, chirurgien, directeur de la clinique de l’Alliance. Claude Noah, proviseur du lycée en a été le secrétaire. Pierre Lacroix, inspecteur d’académie s’est efforcé d’assister aux réunions du bureau. Claude Noah a demandé à Bernard Chauvois, alors tout jeune retraité de l’inspection générale d’entrer dans le bureau.

Les inspecteurs d’académie successifs, devenus directeurs académiques (Dasen) : Jean-Louis Merlin, Guy Charlot, Antoine Destrés, Dominique Bourget, François Boulay, Christian Mendivé ont épaulé la section départementale en acceptant d’être présidents d’honneur de son bureau et de cosigner les invitations aux rencontres organisées par la section, et de les adresser aux enseignants des lycées et collèges sous couvert des chefs d’établissement.

Les directeurs des Centres d’information et d’orientation (Pascale Ciabrini et André Salomon) ont également épaulé le fonctionnement de la section en lui permettant d’organiser des rencontres et des visites d’entreprise pour les conseillers d’orientation.

Autres facilitateurs de l’action de l’Afdet : les directeurs des Centre de formation d’apprentis qui ont

permis l’organisation de rencontres dans leur centre (Gilles Langlo au CFA de la CMA à Joué-lès-Tours),

Patrice Marcou au CFA du BTP à Saint-Pierre des Corps, Jean-Michel Bregeon à l’Agrocampus de Tours, Jean-Michel Bregeon à l’Agrocampus de Fondettes, Marie-Josèphe Bodin au CFA de la Ville de Tours, Patrick Hibon de Frohen à l’IMT.

 

Le monde professionnel a également aidé au fonctionnement de la section : Didier Edon (Restauration), Bernard Hibert (Bâtiment) et Gérard Bobier (Chambre des métiers et de l’artisanat, Dominique Iglésias (environnement), Natacha Dardeau (FFB 37).

 

Les présidents successifs de la section ont été Tony Jagu (consultant), Alain Dailloux (DG Primagaz), Dominic Boucheron (ancien chef de travaux) et Jackie Fourniol (IEN-ET retraité). C’est sous leur impulsion que la section s’est résolument engagée dans l’aide à l’information des professeurs principaux sous la forme des « Mardis de l’Afdet 37 », rencontres organisées principalement un mardi soir, pour permettre à des professionnels de présenter leurs métiers, aux formateurs de présenter l’offre de leur établissement, aux professeurs principaux des collèges de remplir leur rôle dans le cadre des 3 heures la découverte professionnelle en classe de troisième puis dans le cadre de la mise en œuvre du parcours de découverte des métiers et des formations (PDMF) puis du parcours « Avenir ». Le premier Mardi de l’Afdet 37 a été organisé en octobre 2005 et a concerné les métiers du bâtiment et des travaux publics. Les suivants ont concerné la banque, le commerce, la fonction publique territoriale, l’hôtellerie-restauration, la santé, le travail social, la plasturgie, la fonction d’ingénieur, l’alimentation, les métiers d’Art, la pharmacie, l’agriculture, les médias, les professions juridiques. Ce sont globalement plus de 35 Mardis qui ont été organisés depuis 2005, les plus récents à l’automne 2021, sur les métiers de la grande distribution et sur les métiers de la production de l’électricité.

 

Certaines rencontres n’ont pas été centrées sur un secteur professionnel mais sur des problèmes transversaux : le numérique dans les formations, le droit du travail applicable aux jeunes en formation, la pédagogie du projet…

 

D’autres sujets de réflexion ont été abordés dans un autre cadre que celui des Mardis, lors des réunions de rentrée et des conférences organisées en marge des assemblées générales annuelles, par exemple l’intelligence artificielle, l’émergence des start-up…

 

Une réunion spécifique a été organisée en vue de la valorisation de pratiques pédagogiques et de partenariats école-entreprise par des segpas et des collèges.

 

La section départementale a désigné certains de ses membres pour la représenter dans les comités de liaison école-entreprise (clées) mais a constaté que ces derniers, mis à part celui d’Amboise ne sont plus très actifs.

 

En revanche la section a pris part à plusieurs réunionS d’information organisée par la Dafpic en vue de la mise en place des conseillers école-entreprise (Cées) qui ont été substitués aux conseillers de l’enseignement technologique.

 

En liaison avec la section départementale de l’ordre des palmes académiques, la section de l’Afdet promeut le concours national de projets de conception et de réalisation de projets Amopa-Afdet appelé Imagin’action et se félicite de voir récompensés des projets déposés par des établissements adhérents de l’Afdet.

 

La section comporte en moyenne une trentaine d’adhérents tant individuels que personnes morales (établissements de formation, organisations professionnelles). Depuis quelques années les responsables de la section départementale du Loir-et-Cher, le président Arnault Chems et le trésorier  Jean-Michel Delsart participaient à des rencontres organisées par l’Indre-et-Loire. Pour des raisons personnelles ils ont proposé la fusion des deux sections. Cette fusion a été actée par l’assemblée générale nationale. La section 37 est ainsi devenue une section bi-départementale 37 + 41, Les adhérents du 41 sont désormais invités aux activités de la section.

 

 

Les actualités


Tous les articles

L'AFDET publie


L'Afdet en région


carte de france

Restez informé


    1 Complétez le champ suivant
    Captcha 48 ÷ 16 =
    2 Complétez votre e-mail

    Laissez nous votre adresse mail pour vous tenir informé de nos actualités