Non classé


Synthèse de la conférence de l’AFDET


Jean-Pierre Moreau après avoir présenté rapidement l’AFDET et l’APROTECT organisateurs de la conférence remercie les intervenants autour desquels vont se nouer les échanges et leur demande de dégager les caractéristiques de chaque campus.

Le Campus Tourisme et innovation – Hauts de France a été labellisé en mars 2017. Ce campus interacadémique dont la sphère territoriale s’étend de Dunkerque à la baie de Somme (Côte d’Opale) a un fort ancrage territorial. Il regroupe 7 établissements publics pour l’intégration (EPI), 2 GRETA, une université… Il est basé au lycée hôtelier du Touquet et dispose d’infrastructures sportives, d’un FAB LAB et d’un incubateur d’entreprises.  La région est partie prenante des actions et participe au financement.

Le Campus Energie et efficacité énergétique de Normandie est un des deux campus Energie de la première génération.   Le Campus est basé aux lycées Descartes et Maupassant de Fécamp. Il constitue un réseau de 34 acteurs qui relèvent du monde de la formation (lycées professionnels, lycées d’enseignement général et technologique, grandes écoles d’ingénieurs, universités…) et du monde de l’entreprise. Il offre un plateau technique d’excellence. Une originalité à noter : le réseau est organisé en association loi 1901 (CMQ3E).

Les réponses en termes de formation apportées par les campus aux attentes et contraintes de leur environnement

L’anticipation des besoins en compétences nouvelles dans une zone géographique donnée au regard de projets industriels d’envergure demandant un long temps de maturation permet dans le cadre d’un campus de définir les besoins en formation initiale, de susciter chez les jeunes et chez des demandeurs d’emploi, un intérêt pour les métiers émergents et de rendre attractives les formations qui y conduisent.

C’est ainsi que, lorsque le projet de parc éolien de Fécamp né en 2007 arrivera à sa phase opérationnelle, les compétences requises seront disponibles dans le bassin correspondant du fait des formations mises en place parallèlement à l’avancement du projet. Les forums développés dans le cadre du campus ont fait découvrir et suscité un intérêt pour les métiers correspondants et rendu attractive la filière maintenance (niveau bac pro). Les Olympiades des métiers autour de l’énergie, la cartographie des formations mises à disposition du lycée professionnel à la « Grande école », la pédagogie des plateaux techniques contribuent à la visibilité des formations pour l’ensemble de la filière et donne envie aux jeunes et aux adultes, d’aller vers ces métiers.

Les ateliers dédiés aux « compétences douces », à la créativité et à la robotique, mis en place sur le Campus Tourisme et innovation, dans la même logique de dialogue entre monde économique et monde de la formation, ont permis de motiver les jeunes, de les préparer aux évolutions du tourisme et de leur faire acquérir les compétences attendues demain sur le territoire. Monde de l’entreprise et monde de la formation ont uni leurs efforts pour donner une image positive des métiers de l’hôtellerie-restauration : mobilisation des « passionnés » du secteur, travail sur l’attractivité gastronomique de la région, constitution de binômes professionnels/apprenants, enseignants/professionnels, communication à la fois à grande échelle et au quotidien pour transmettre la passion du métier.

Répondre aux besoins des territoires, prendre en compte leurs particularités

Grâce au dialogue facile entre les acteurs, les campus rendent les diplômes plus évolutifs et adaptés aux besoins du terrain en adjoignant des ateliers de professionnalisation, en ajoutant au tronc commun de formation des modules plus spécialisés ou des formations complémentaires. Ainsi un BTS tourisme « Côte d’Opale » aura une approche différente d’un BTS tourisme « Lillois ».

Faire se rencontrer et travailler ensemble monde de l’entreprise et de la formation

Le FAB LAB du Touquet est doté par la Région d’un espace d’innovation de 700 m2 comprenant des équipements de pointe (robotique, imprimante 3D…). Les lycéens et les étudiants peuvent y travailler en mode projet et les entreprises disposent d’espaces de travail et de coworking. Un comité de pilotage régulier permet une mise en réseau autour de projets pédagogiques. La création d’un cocktail autour d’un univers touristique donné permet un travail sur la créativité et la prise en compte des contraintes des situations de travail.

Le campus de Fécamp met en place des GTTS (groupes de travail thématiques scientifiques) où travaillent en commun LP, LEGT, GRETA et autres organismes de formation par ex AFPA…, université… Les apports universitaires participent à l’acquisition ou l’évolution des compétences nécessaires par les enseignants.

Les formes prises par la coopération sont multiples et mixent les apports de la formation continue, de l’apprentissage des formations sous statut scolaire ou universitaire et les apports des entreprises dans une logique de projet ou de « chantier école » (à titre d’exemple, la prise en compte de la problématique du travail en hauteur a donné lieu à la création d’une passerelle pour les entreprises) conduisant à une montée en compétence des formés.

Être en prise avec les évolutions, impulser du dynamisme et de la réactivité

Il est important d’être ouvert sur les nouveaux projets (ex : projets offshore dur Fécamp) pour être conscient de la nécessité de reprendre des études, d’acquérir de nouvelles compétences, de se situer dans de nouveaux schémas organisationnels. C’est aussi réinvestir un espace historiquement intégré dans la culture régionale (la mer et le métier de pêcheur) avec un autre regard et dans un objectif porteur d’emplois (espace maritime et métiers de l’éolien).

Sur le campus « tourisme- innovation » un travail important est conduit sur la création d’entreprise, la mise en place du statut « d’étudiant-entrepreneur ». Les « camps de l’innovation » réunissent pendant une journée 250 jeunes (collégiens, lycéens, étudiants) qui vont sur un thème donné présenter un projet aux professionnels.

Les Forums « tremplins-avenir » mettent en relation élèves, étudiants et professionnels et permettent d’entrer dans le campus avec une vision globale de l’offre de formation. Des actions sont conduites pour amener à la prise de conscience de l’intérêt, voire de la nécessité d’aller et retour entre la formation et le monde du travail.

Le caractère innovant des formations et de la proximité avec l’entreprise peut même conduire à une ouverture des campus sur l’international comme le montre l’exemple du campus de Fécamp sur la formation d’étudiants et d’enseignants indonésiens.

En conclusion, le décloisonnement et la réactivité entre formation et besoin en compétences, la créativité pédagogique, l’engagement des acteurs, le lien entre formation nationale et dimension régionale, l’implication des Régions et des secteurs professionnels permettent de voir avec optimisme les apports d’une montée en régime des Campus sur le territoire avec la possibilité pour les jeunes et les adultes d’avoir des perspectives de formation et d’insertion évolutives.

 


AFDET siège

Les actualités


Tous les articles

La revue de l'Afdet


ET 258-259 : Les métiers en émergence

Pour consulter la dernière revue

Voir plus

L'Afdet en région


carte de france

Restez informé


Laissez nous votre adresse mail pour vous tenir informé de nos actualités

Suivez nous :

Contact


178, rue du Temple
75003 Paris
France

Tél : 01 42 74 00 64
Fax : 01 42 74 03 69
mail : information@afdet.org
site : www.afdet.org