Qui sommes nous?


Histoire de l’AFDET


A la lecture des documents qui relatent la création de l’AFDET on est surpris par la richesse des réflexions et des échanges d’idées qui ont lieu sur les formations professionnelles. Des congrès internationaux se déroulent régulièrement à travers l’Europe. C’est à l’issue du congrès tenu pour l’exposition universelle en 1900 à Paris que les congressistes français constatent que beaucoup de questions débattues provoquent à la tribune des discussions franco-françaises déplacées à ce niveau et peu appréciées des délégations étrangères.

La loi sur les associations a été votée en 1901. L’AFDET est née du désir d’harmoniser les points de vue en créant une structure où se retrouveraient représentés les acteurs et les responsables de l’Enseignement Technique, industriels et commerciaux ; hauts fonctionnaires, parlementaires, formateurs de tous niveaux. Dès l’origine l’association a été liée à la puissante Union des Industries Métallurgiques et Minières (UIMM).

            La création de l’AFDET :

            Le but de l’association créée le 25 juin 1902 est de perfectionner et développer les formations relatives à l’enseignement technique. Les moyens mis en œuvre sont la création d’un bulletin pour informer les adhérents sur toutes les questions intéressant l’enseignement technique, l’organisation de réunions et de conférences, la participation à des congrès nationaux ou internationaux, l’intervention auprès des pouvoirs publics pour provoquer ou soutenir les mesures législatives reconnues nécessaires au développement de l’enseignement technique à une époque où tout restait à faire.

Pour mener à bien son entreprise l’AFDET se dote d’une organisation structurée : un conseil d’administration, un bureau, des délégués régionaux. A la fondation et jusqu’en 1977 il y a une forte implication de parlementaires favorables au développement de l’enseignement technique : Emile MARUEJOULS, Modeste LEROY, Gustave DRON, Edouard HERRIOT, Alfred Jules JULIEN. A partir de 1978 ce sont des chefs d’entreprise qui se succèdent à la présidence de l’AFDET : Maurice CATALAN, Président du groupe d’impression Danel, Roger MARTIN, Président du groupe Saint-Gobain, Jacques COMBELLES, Directeur des services généraux de Télémécanique, Raymond RAVENEL, Président des Automobiles Citroën.

            L’AFDET de sa création à la deuxième guerre mondiale :

            L’association fut à l’origine de nombreuses propositions qui entraînèrent les décisions prises pour le développement de la formation professionnelle : prolongation de la scolarité obligatoire jusqu’à 13 ans, création de cours d’apprentissage obligatoires pour les jeunes de 13 à 18 ans, fixation des obligations des chefs d’entreprise et des apprentis, organisation d’examens conduisant à l’obtention du certificat de capacité professionnelle, appui total à la préparation de la loi ASTIER (25 juillet 1919).

            A l’occasion du premier conflit mondial qui voit une plus grande implication des femmes dans la vie économique, l’AFDET appuie toutes les initiatives visant la création d’établissements de formation professionnelle pour les jeunes filles, elle contribue à élargir la conception étroite des métiers féminins. Elle défend une certaine conception moderne et humaniste de l’éducation et prend la part qui lui revient dans la promotion de la technologie française. Elle est reconnue d’utilité publique en 1936.

             De 1944 à nos jours :

Après la deuxième guerre mondiale, l’enseignement technique connaît un essor remarquable qui s’est accompagné d’une intégration complète dans le système éducatif français. Les effectifs décuplent et le nombre d’établissements est multiplié par 7 entre 1944 et 1971. L’évolution des effectifs de la population active, la prolongation de la scolarité obligatoire à 16 ans, la création de nombreux centres d’apprentissages favorisent ce développement. Toujours soucieuse de maintenir les contacts entre le monde économique et celui de la formation elle applaudit à la création des Commissions Nationales Professionnelles Consultatives (CNPC), le 15 avril 1948 et à celle des Conseillers de l’enseignement Technologique (CET). Les CET participent activement à la vie de l’association. L’évolution rapide des techniques nécessite une prise en charge de la formation des enseignants pour répondre aux réalités des entreprises. De 1956 à 1986 elle apporte son savoir-faire à l’organisation de cours de formation professionnelle dans des établissements scolaires en direction des migrants. L’AFDET contribue en juillet 1956 à la création du Centre de Recherches de productivité de l’Enseignement Technique (CERPET), qui deviendra le centre de ressources pour les professeurs de l’enseignement technique. L’association en assure la gestion jusqu’en 1974.

A partir des années 1970 et jusqu’à aujourd’hui l’AFDET participe à toutes les réflexions qui se sont multipliées sur le devenir de l’enseignement professionnel. Elle  fait part de ses propositions pour l’intégration de la technologie dans les collèges, pour la mise en place de l’option découverte professionnelle 3 h 00 pour favoriser une orientation réfléchie et non subie, pour les réformes successives du système éducatif français, pour une meilleure organisation des stages en entreprise. Pendant de nombreuses années elle assure la gestion des bourses de stages à l’étranger des élèves de BTS, le rapport annuel que l’association remet au Ministère de l’Education nationale, permet de constater l’effet positif de ces stages sur la poursuite de scolarité des étudiants concernés.

En 2002 elle signe une convention de partenariat avec le Ministère de l’Education, renouvelée en 2008 et 2013.
Elle organise des colloques très suivis sur les sujets d’actualité qui intéressent son champ d’activité : décentralisation des formations professionnelles, Validation des acquis de l’expérience, la certification professionnelle en Europe, l’option découverte professionnelle 3 h 00, la technologie au collège, le baccalauréat professionnel en 3 ans et la rénovation de la voie professionnelle, l’orientation, l’esprit d’entreprendre, la formation des adultes…. Autant de thèmes qui ont été suivis par plusieurs centaines de participants. Depuis 2008, les colloques donnent lieu à la production d’actes et de DVD diffusées aux participants, aux adhérents de l’association et aux institutionnels.

Sur le plan international elle participe à des projets pilotes lancés par l’UNESCO ou l’Europe. Elle assure jusqu’en 1992 l’animation du programme européen PETRA sur la formation professionnelle des jeunes et leur préparation à la vie adulte et professionnelle. En 1991 elle est admise au sein du comité français des organisations non gouvernementales (ONG). En partenariat avec la Direction des relations européennes et internationales et de la coopération elle organise un colloque sur l’exportation des formations professionnelles dans le monde. Elle est le soutien logistique de « professeurs sans frontières » qui favorise l’envoi de professeurs, pendant les vacances, à la demande des entreprises françaises pour assurer la formation des personnels et d’étudiants dans les pays concernés.

Par sa revue « l’Enseignement Technique » qui paraît tous les trimestres et tire à l’heure actuelle à 2500 exemplaires, elle diffuse de nombreuses informations sur le monde économique et celui de la formation. Le cahier central présente une filière de métiers et les formations qui y conduisent.

De plus l’AFDET publie des hors série sur ses propositions comme en 2007 : « Propositions d’action pour l’Enseignement Technique ».

L’AFDET participe en 2012 à la concertation sur la refondation de l’Ecole de la République. Elle dépose notamment 4 propositions auprès des groupes de travail qui ont été publiées dans la revue « l’Enseignement Technique » de décembre 2012.

L’AFDET est l’interface entre le monde de l’entreprise et celui de l’école. L’AFDET se doit de participer à toutes les réflexions qui animent le débat sur la formation professionnelle. Grâce à ses sections territoriales réparties à travers la France elle peut apporter son concours aux collectivités territoriales, aux rectorats et aux inspections académiques, aux établissements de formation.

retour à la page précédente


AFDET siège

Les actualités


Tous les articles

L'AFDET publie


L'Afdet en région


carte de france

Restez informé


1 Complétez le champ suivant
Captcha 60 + = 64
2 Complétez votre e-mail

Laissez nous votre adresse mail pour vous tenir informé de nos actualités

Suivez nous :

Contact


178, rue du Temple
75003 Paris
France

Tél : 01 42 74 00 64
Fax : 01 42 74 03 69
mail : information@afdet.org
site : www.afdet.org